SECALI, conseil et formations aux métiers de la petite enfance
 

Nutrition chez les 0-3 ans

« Diversification alimentaire », mots magiques emprunts bien souvent d’inquiétude pour les parents, quand, comment, combien, tant d’interrogations auxquelles les professionnels de la petite enfance doivent répondre, en prenant en compte les conseils donnés par les pédiatres.

A l’heure actuelle, afin de limiter les risques d’allergies alimentaire, la diversification alimentaire ne débute qu’à 4 mois révolu pour un enfant ne présentant aucun antécédent familial. Par contre, si l’un des frères ou sœurs est allergique à un aliment, le petit dernier attendra ses 6 mois pour découvrir les joies des petites purées et ses 1 ans pour la viande, les œufs, le poisson.

Cette diversification doit être réussie et poursuivie tout au long des premiers mois de l’enfant. Un jeune adulte aura comme référence les repas qu’il consommait enfant à 2 ans. Autrement dit, tout se joue entre 1 et 2 ans lorsque les risques d’allergies sont minimisés et que l’enfant est encore ouvert aux nouveautés ! après 2 ans rien n’est perdu mais le jeune enfant craint les nouveautés et sera plus réticent à découvrir la soupe au potiron !

Le goût n’est pas un plaisir simple, il faut stimuler tous les sens, la vue par des petits plats colorés, l’odorat par les bonnes odeurs de la soupe aux 8 légumes, le toucher par les différentes textures des aliments, l’ouie par le craquement des biscottes dans la bouche et enfin le goût de l’aliment proprement dit.

Avec de bonnes bases alimentaires, les bébés d’aujourd’hui devraient être à l’abri de l’obésité et de ses complication quand ils auront atteint l’âge adulte, du moins on peut l’espérer !


SECALI - Zone d'activités de Mescoat - 29800 Landerneau - Tél : 02 98 30 35 07  -  Fax : 02 98 30 35 13